jeudi 5 janvier 2017

Biographie : Louise BESSE

Louise BESSE
|
Baptiste DESVEAUX
|
Mon grand-père
|
Mon père
|
Moi

Louise BESSE voit le jour le 12 juin 1854 dans le village de Forgeas sur la commune de Saint-Bazile (Haute-Vienne). Elle est le quatrième enfant de Léonard BESSE, propriétaire et cultivateur, et de Marie GIRY, également propriétaire et cultivatrice.

Le village de Forgeas, à l'ouest du bourg de Saint-Bazile
(source : Archives départementales de la Haute-Vienne - 3 P 146)
Son frère aîné, François, a 9 ans au moment de sa naissance, et ses autres aînés, Jean et Marie mourront quelques années après sa naissance, alors qu'elle avait trois et cinq ans. Peut-être avait-elle quelques souvenirs de ces enfants qu'elle avait connu dans sa première enfance.

Louise est la seule de sa fratrie à être née à Saint-Bazile, dans le village de Forgeas où vivait la famille GIRY (sa famille maternelle). Il y a fort à parier que Marie GIRY, enceinte, s'était rendue chez ses parents au moment où elle y a accouché. Avant et après cet événement, la famille BESSE vivait au village de la Buzatière à Chéronnac (Haute-Vienne).

(source : Archives départementales de la Haute-Vienne - 46 Fi 7277)
Lorsque Louise est âgée de deux ans, lui naît une autre soeur nommée à nouveau Marie. L'autre Marie, aînée, mourra quelques mois plus tard.

(source : Heredis 2017)
Les décès vont s'enchaîner dans cette famille. Sont-ils dus à la maladie ? À la dureté de la vie dans les campagnes ? Alors qu'elle n'a que quatre ans, Louise BESSE perd son père Léonard qui meurt au jeune âge de 37 ans. Puis c'est au tour de son frère Jean, âgé de 10 ans. Puis, sa mère, Marie GIRY, âgée de 33 ans !

Alors qu'elle a seulement 5 ans, Louise BESSE se retrouve orpheline avec un frère aîné de 13 ans et une petite soeur d'un an. Je sais par un conseil de famille ultérieur qu'elle a été d'abord placée sous la tutelle de Léonard LÉONARD, probablement son oncle (il avait épousé sa tante Marie BESSE).

(source : Geneanet)
Il lui est ensuite désigné comme tuteur Jean TIPHONNET, propriétaire cultivateur, pour lequel je ne trouve pas pour l'instant de lien de parenté avec elle. Le 10 janvier 1867, il est nommé son tuteur. Et le 18 avril 1872, il convoque un conseil de famille à Rochechouart (Haute-Vienne) pour le futur mariage de Louise BESSE, sa pupille, avec le sieur Pierre DESVEAUX.

(source : Archives départementales de la Haute-Vienne)
"A comparu
Le Sieur Jean
Tiphonnet, propriétaire et culti-
vateur, demeurant et domici-
lié au village de chez Danier
commune de Chéronnac, et
agissant en qualité de tuteur
de la mineure ci-après nom=
mée, qualité qui lui a été
conférée par délibération de
Conseil de famille prise de=
=vant Monsieur le Juge de Paix
du canton de Rochechouart"

Il semble que les famille BESSE en Haute-Vienne et les famille FOURGEAUD et DESVEAUX en Charente, vivant chacun d'un côté de la "frontière" de ces départements aient fréquemment noués des alliances entre eux, ce qui peut expliquer le choix de ce mariage. Le conseil de famille, convoqué pour décider ou non d'autoriser la mineure de 17 ans à se marier, est donc réuni le 18 avril 1872 devant Jean Baptiste Hippolyte DERVAUD, juge de paix du canton de Rochechouart (Haute-Vienne). Il est constitué de la manière suivante.

Ligne paternelle : 
  • Jean CALLANDRAUD, propriétaire et cultivateur, époux de sa cousine au 3e degré
  • Jean VIAUD, propriétaire et cultivateur, son cousin au 3e degré
  • Jean TIPHONNET, son tuteur (qui aurait donc un lien avec sa famille paternelle ?)
Ligne maternelle : 
  • François BARRAUD, propriétaire et cultivateur, qui est dit "cousin-germain par alliance de la mère de la mineure" 
  • Jean GIRY, propriétaire et cultivateur, son grand-oncle
  • François BESSE, propriétaire et cultivateur, son frère
L'unanimité de cette assemblée se prononce pour son mariage, à l'exception de Jean CALLANDRAUD qui vote contre, "Louise Besse étant âgée de moins de dix-huis ans". Se mariage, de l'avis du conseil de famille "présentant à tous égards les conditions et avantages qu'on peut désirer pour ladite mineure". Ce même conseil statue sur le type de régime à adopter dans le futur contrat de mariage. Dans quelle mesure Louise BESSE a-t-elle pu être maîtresse de son destin et du choix de son époux ?

Huit jours plus tard, à Vayres (Haute-Vienne), est passé le contrat de mariage entre les futurs époux dont le détail est exposé dans la biographie de Pierre DESVEAUX. Orpheline et héritière d'un tiers des biens de ses parents, Louise BESSE apportera une dot assez importante comportant notamment un corps de ferme et ses dépendances à Rochechouart (Haute-Vienne). Les naissances, alors, se succèdent. À 18 ans, elle donne le jour à Marie Joséphine, à 20 ans à Jacques, à 23 ans à Jean, à 26 ans à Pierre, à 30 ans à Anne, à 33 ans à Anne et à 38 ans à Baptiste. Elle assistera aux mariages de tous ses enfants.

Pierre DESVEAUX, Louise BESSE et Jacques DESVEAUX en 1935
(source : Archives personnelles)
Je n'ai pas encore son acte de décès, mais d'après les notes de mon grand-père, elle est décédée le 16 janvier 1937 à Suris (Charente) où elle vivait avec son époux, à l'âge de 82 ans. La photo ci-dessus a été prise deux ans avant son décès.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire