mercredi 18 février 2015

Mes deux grands-mères reliées en 1783

Parfois, la généalogie se croise d'une commune à l'autre. Au détour d'une note du Père TOURANGIN, curé de l'Église Saint-Paterne d'Issoudun (Indre), faisant le bilan de l'année 1783 j'ai trouvé une référence aux frères MONTGOLFIER alors que je cherchais des renseignements sur mes ancêtres LAMOUREUX.

Les habitants de la paroisse Saint-Paterne d'Issoudun sont donc les LAMOUREUX dont voici le lien avec ma grand-mère : 

(source : Heredis 2014)
Les inventeurs de la montgolfière sont les oncles d'Élie Ascension de MONTGOLFIER dont descend mon autre grand-mère : 

(source : Heredis 2014)
Voici donc le petit mot de ce curé de l'Indre qui, sans le vouloir ni le savoir, fait le lien avec deux branches de ma généalogie : 

(source : Archives départementales de l'Indre - AC GG 012 - p. 148)
"En cette année Le tonnerre est Tombé Sur le clocher de 
notre Eglise y a Causé des degradations estimées cent
Livres ; De la S'etant divisé en plusieurs pareilles il a 
passé dans plusieurs appartements du presbitere et notamm[ent]
dans la chambre ou j'étais couché, Sans cepandant
ne me Causer aucun mal ni à mes domestiques. de ma 
chambre il filat dans la Salle dont il cassa le trumeau
et fracassat Entierement deux croisées Tout le domage fut
estimé cent cinquante Livres - L'annee fut assès bonne et 
abbondante En grain et En vin d assés bonne qualité
cette année parut la decouverte de L'aërostat ou ballon, elle fit
le sujet de la plaisanterie de Toutes les Sociétés. il ne manquat à 
Sa Célebrité, que l'apparence de L'utilité."
Il est étonnant de se rappeler que, pour la première fois de l'histoire, le 19 octobre 1783, l'homme volait dans les airs. On oublie souvent à quel point cette découverte fut ancienne. 

Claude-Louis DESRAIS, Ascension captive d'une montgolfière dans les jardins de la papèterie Réveillon, le 19 octobre 1783, XVIIIe siècle
(source : domaine public, via Wikimedia Commons)
 Cet événement fut en tout cas connu jusqu'à Issoudun et même si le commentaire du curé semble distant, voire ironique, il relie deux branches de mes recherches généalogiques !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire