lundi 2 mars 2015

Un mot de la tante Blanche

Pierre FRÉMEAU + Virginie MONORY
|                                         |
Blanche Marie Louise FRÉMEAU    Pierre Marie Joseph FRÉMEAU
                                          |
                                          Mon grand-père
                                          |
                                           Ma mère
                                          |
                                         Moi

La généalogie n'est pas uniquement dédiée aux gens morts. Depuis que j'ai mis mon arbre en ligne sur Geneanet, je suis contacté environ 2 à 3 fois par mois par des cousins ou des inconnus qui s'intéressent à mes recherches. Ainsi, dernièrement, j'ai été contacté par Michel PERSONNAT qui a déjà écrit un livre sur Lignières (Cher) et qui édite un magazine consacré à sa commune. Il fait des recherches sur mon arrière-grand-tante que nous appelons dans la famille : "la tante Blanche". Ancienne religieuse, elle a abandonné le voile pour pouvoir continuer à enseigner à l'école libre après la loi de séparation des Églises et de l'État de 1905.

(source : Archives départementales du Cher - 6 Fi Lignières 49)
Il m'a récemment envoyé un document signé de sa main. Apparemment, Blanche FRÉMEAU est toujours connue dans le village, 50 ans après sa mort ! Voici le petit message (forcément très pieux) écrit de la main de notre "tante Blanche". L'Asile en question est l'Asile Saint-Joseph, nom de l'école maternelle de Lignières.

(source : Michel PERSONNAT)
Petit clin d'oeil, c'est une prière à Sainte Bernadette, prénom de sa petite-nièce, et elle est imprimée à Toulouse, ville ou vit son autre petite-nièce Monique !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire