mercredi 9 juillet 2014

Matricule militaire de Pierre Louis FRÉMEAU

Il y a quelques temps, j'avais reçu des Archives nationales le dossier de Légion d'honneur de mon arrière-grand-oncle Pierre Louis FRÉMEAU. J'y avais appris qu'il avait été gravement mutilé lors de la Première Guerre Mondiale.

Pierre FRÉMEAU + Virginie MONORY
|                                              |
Pierre Louis FRÉMEAU    Pierre Marie Joseph FRÉMEAU
                                               |
                                                Mon grand-père
                                              |
                                            Ma mère
                                              |
                                               Moi

Les archives départementales du Cher viennent de mettre en ligne les registres de matricule militaire. Et non sans surprise, le matricule de ce militaire de carrière est très chargé.  Grâce à ce précieux document, je peux comprendre le déroulé de sa vie militaire.

(source : Archives départementales du Cher - 2 R 633 - p. 407)
  • 16 novembre 1904 : "arrivé au corps et soldat"
  • 19 septembre 1905 : "Dragon de 1e classe"
  • 18 Septembre 1906 : "Brigadier"
  • 12 Novembre 1908 : "a contracté [...] à la sous intendance de Versailles un rengagement de Deux ans, 4 mois et 4 jours à compter du 13 Novembre 1908"
  • 1er août 1909 : "Nommé gendarme à cheval à la 15e Légion de gendarmerie par décision M[inistéri]elle"
  • 22 septembre 1916 : "Affecté à la Force Spéciale de Gendarmerie attachée aux Armées Britanniques"
  • 18 septembre 1918 : "Etant au dépôt atteint de "grippe espagnole""
  • 3 novembre 1918 : "Hôpital du Val de Grâce/Paris"
  • 3 décembre 1918 : "Institution Nationale des Invalides"
Au delà de cette grippe espagnole à laquelle il a miraculeusement survécu, Pierre Louis FRÉMEAU a été très gravement blessé par balle, handicapé à 100%, mais ce que j'ignorais, c'est qu'il fut blessé lors d'une action militaire.

(source : Archives départementales du Cher - 2 R 633 - p. 409)
Il a donc été cité dans un régiment militaire : 

"Cavalier d'un magnifique entrain dans le danger 
s'est offert spontanément pour remplacer à la liai-
son d'Infanterie, un camarade éprouvé par un 
bombardement toxique a été grièvement blessé
dans l'accomplissement de sa mission"
Enfin, son matricule militaire fait le détail de ses décorations, bien maigre consolation face aux souffrance qu'il a éprouvé et aux lourdes séquelles qui ont suivi cette guerre.


Chevalier de la Légion d'honneur




Croix de guerre 1914-1918 Palme de bronze


Médaille militaire





Médaille commémorative de la guerre 1914-1918


Médaille interalliée 1914-1918

Aucun commentaire:

Publier un commentaire