mardi 18 novembre 2014

Louis Henri Joseph WENTZEIS, un cousin criminel

L'année dernière, je vous parlait de ce cousin, Louis Henri Joseph WENTZEIS, dont j'avais trouvé la trace dans un livre. Il commet un crime à Bourges, assassinant son patron le 22 août 1884, alors âgé de 13 ans ! Il faut dire que cet enfant descend d'une famille MONORY dont nous avons des traces récurrentes de problèmes psychiatriques ou psychiques (certains membres étant décédés à l'asile de Beauregard à Bourges). 

(source : Heredis 2014)
Ce jeune criminel est le cousin issu de germain de mon arrière-grand-père. Ce qui devient l'affaire Wentzeis est relaté par toute la presse de l'époque. Il sera acquitté de son meurtre, ayant été influencé par un roman : La Belle Julie. Voici en tout cas quelques articles qui manquent de précisions sur l'affaire (il faudra que j'aille lire le procès-verbal aux archives départementales du Cher), mais qui nous livrent le ton savoureux des chroniques judiciaires de la fin du XIXe siècle.


(source : "Un assassin précoce" in Le Gaulois, n°785, 8 septembre 1884, p. 3, via Gallica/BnF)





(source : "Chronique des tribunaux" in Le Gaulois, n°843, 2 novembre 1884, p. 2, via Gallica/BnF)

(source : Le Figaro, n°237, 24 août 1884, p. 4, via Gallica/BnF)





(source : Le Figaro, n°307, 2 novembre 1884, p. 3, via Gallica/BnF)
Louis Henri Joseph WENTZEIS se marie dans le 10ème arrondissement de Paris, le 21 juin 1898 avec Fanny Marguerite LÉVY, d'une riche famille de marchands juifs. Sa soeur le rejoindra qui épousera à deux reprises (après divorce de son premier mariage) le même homme, ami de son frère. Une famille WENTZEIS décidément pleine de surprises !

Dans toute cette histoire, une petite pensée pour Étienne RIGOLET, le pauvre patron assassiné dont l'acte de décès ne fait pas mention des raisons de sa mort violente.


(source : Archives départementales du Cher - 3E 4874 - p. 268)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire