lundi 29 septembre 2014

Michel Eugène LABALLERY tire le bon numéro

Marc FORMEAU (FREMOT) + Marguerite LECLERC
|                                                  |
Marie FORMEAU                     Jean FREMEAU
|                                                  |
Michel Eugène LABALLERY         Pierre FRÉMEAU
                                                   |
                                                          Pierre Marie Joseph FRÉMEAU
                                                   |
                                                 Mon grand-père
                                                   |
                                                   Ma mère
                                                   |
                                                  Moi
Autrefois, le service militaire n'était pas exactement obligatoire pour tout le monde. Chaque année, on procédait à un tirage au sort pour exempter les jeunes de 20 ans à partir faire leur devoir militaire.


*, Bulletin des lois de la République française, t. V, Paris, Imprimerie nationale, 1873, pp. 99-100
Michel Eugène LABALLERY est journalier, fils de François LABALLERY, journalier et de Marie FORMEAU, la soeur de mon ancêtre. Ce sont des gens pauvres et illettrés. En 1874, il se marie avec Jeanne THÉVENOT, la fille d'un laboureur. Et sur leur acte de mariage, à Corquoy (Cher), je lis : 

(source : Archives départementales du Cher - 3E 4463 - p. 164)
"Laballery Michel Eugène est jeune soldat de la classe de 
1868 ; Il a obtenu le n° 99 au tirage au sort du canton
de château-neuf et a été exempté par son numero.
Ses père et mère sont présents et consentant au mariage."
Alors, je me dis que pour ces gens dont la vie n'était pas facile (grande pauvreté, forte mortalité infantile), voilà la trace d'un événement positif : un peu de chance au tirage au sort. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire