jeudi 16 mai 2013

Marie Madeleine VALLET, morte à l'hôpital

En ce début de république française, l'an 1793, j'ai trouvé l'acte de décès d'une ancêtre, Marie Madeleine VALLET, qui est à mi-chemin entre la précision en détails de certains actes paroissiaux et le côté administratifs des actes d'état-civil naissants.

Liens de parenté entre Marie Madeleine VALLET et mon arrière-grand-père
(source : Arbre familial, via Geneanet)
Marie Madeleine VALLET, femme de Claude BOURDERIOU, est la mère de cet autre Claude BOURDERIOU dont je cherche l'acte de mariage mystère avec Anne Marguerite DORÉ.

(source : Archives départementales de Loir-et-Cher - 5MI194/R26 - p. 142)
"aujourd'huy dix neuf may mil sept cent quatre vingt treize l'an deux dela république française à onze heures et demie du matin nous jean françois prudhomme officier public de la commune de romorant... canton et district du même lieu departement de loir et cher en la maison commune avons reçu l'avis de Gabriel Anselin aumonier de l'hopital établie en la ditte commune demeurant au dit lieu, qu'il étoit décédée aujourd'huy au dit hopital a onze heures du matin une femme et pour nous assurer du décés nous nous sommes transporté au dit hopital où était arrivé l'aumonier susnommé et joseph huard secretaire dela Municipalité du dit romorantin y demeurant nous ont declaré quelle s'appeloit Marie Vallet agé de soixante dix huit ans de cette paroisse veuve de claude Berdouzou et aprés nous être assuré du décés avons dressé le present acte que les susnommés ont signés avec nous sur le registre double les dits jour et an que dessus."
D'après le site internet du ministère de la culture, l'hôtel-dieu de Romorantin date du XVème siècle et a été remanié plusieurs fois, notamment au XIXème siècle. J'en ai trouvé deux photos intéressantes sur internet.

(source : Cercle de recherches généalogiques du Perche-Gouët)
(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 6 Fi 194/127)
Certes, le bâtiment dans lequel est décédée Marie Madeleine VALLET était plus ancien que celui qui demeure à présent. Mais c'est néanmoins au même emplacement que s'est toujours situé un hôpital à Romorantin. L'aumônier fait une erreur sur son âge, puisque Marie Madeleine était âgée de 72 ans environ au moment de son décès. Bel âge néanmoins pour l'époque. Était-elle tombée malade dans sa vieillesse pour qu'elle soit placée à l'hôpital ?

Après Jean TARDY décédé à l'hôpital San Bernabé de Palencia en Espagne en 1810 et Louis François GASNIER décédé à l'hôpital du Mans en 1826, c'est le troisième membre de ma famille dont je trouve le décès dans un hôpital, à une époque où l'on mourrait d'ordinaire plutôt chez soi.