mardi 7 février 2023

Biographie : Anne GAVEAU

 Anne GAVEAU

|

Jean Pierre PINON-VILPOU / PINON-DEBOUT

|

Agathe Adélaïde PERLY-PINON

|

Joseph PERLY

|

Pierre Joseph Émile Ernest PERLY

|

Ma grand-mère

1. Est-ce que j'ai toutes les informations sur sa naissance ? Son baptême ? Qui étaient ses parrain et marraine ?

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 26 E 1 - vue 18/58)

 Anne GAVEAU est née le 31 mars 1791 à Romorantin (Loir-et-Cher). 

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 6 Fi 194/184)

Elle est baptisée le même jour dans l'église Notre-Dame de cette commune par Maître COTTEREAU, vicaire de la paroisse. Ses parrain et marraine sont : 

  • Jean Jacques GAVEAU, frère de l'enfant
  • Anne MASSOT

Son père est présent au baptême. 

2. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son mariage ? Qui était présent ? Liens de parenté ?

Elle se marie le 4 novembre 1812 à Romorantin (Loir-et-Cher) avec Jean Pierre PINON, vigneron, veuf de Marie Madeleine MATHIEU, fils de Jean PINON, vigneron et de Marie Jeanne MEIGNAN.  Elle est âgée de 21 ans et son futur époux est âgé de 22 ans. Le mariage est célébré par Claude Scholastique Joseph LERASLE, adjoint au maire de la commune. 

Signatures de l'acte de mariage (source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 5MI194/R31 - vue 211/590)
 

Les témoins du mariage sont : 

  • Sébastien PINON, frère de l'époux
  • Julien GUILBERT, ami de l'époux
  • Jacques Joseph GAVEAU, frère de l'épouse (grand-père de l'inventeur des pianos Gaveau)
  • Gabriel Alexandre GAVEAU, frère de l'épouse

Tous sont domiciliés à Romorantin (Loir-et-Cher).

3. Comment s'est déroulé le mariage ?

Le mariage se déroule en présence du père de l'épouse et des parents de l'époux. 

4. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son décès ? Qui était présent ? Où a eu lieu l'enterrement ?

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 5MI194/R44 - vue 136/590)

Elle meurt le 8 août 1857 à 6h au Faubourg de Blois à Romorantin (Loir-et-Cher) âgée de 66 ans. Le décès est déclaré cinq heures plus tard à Théau Alexandre THUAULT de BEAUCHESNE, maire de Romorantin, chevalier de la Légion d'honneur, par : 

  • Jean Pierre PINON-DEBOUT, vigneron à Lanthenay (Loir-et-Cher), fils de la défunte
  • Henri PINON, tisseur en draps à Lanthenay (Loir-et-Cher), fils de la défunte

Elle a probablement été enterrée dans cette commune.  

5. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son passé militaire ?

Les femmes ne participaient pas à l'armée.

6. Est-ce que je peux trouver des informations sur elle dans la presse ? 

Non.

7. Quels évènements historiques a-t-elle connus ?

Elle naît sous le règne de Louis XVI, roi de France et de Navarre, se marie sous le règne de Napoléon Ier, empereur des Français, et meurt sous le règne de Napoléon III, empereur des Français. 

8. Quelle était son instruction ?

 

Signature d'Anne Gaveau
Elle savait écrire, et probablement lire.

9. Dans quel environnement évoluait-elle ?

(source : Wikipedia)
 

Elle vit au Faubourg de Blois à Romorantin (Loir-et-Cher). La commune compte à l'époque environ 7000 habitants.

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 6 Fi 194/167)

10. S'est-elle beaucoup déplacé dans sa vie ?

Je ne lui connais que des déplacements à Lanthenay (Loir-et-Cher), commune limitrophe et aujourd'hui fusionnée avec Romorantin (Loir-et-Cher). 

11. Quel était son premier métier ? Comment en vivait-elle ?

Elle était journalière, c'est-à-dire qu'elle faisait des travaux agricoles rémunérés à la journée. 

12. Quels étaient ses autres métiers ? Comment en vivait-elle ? 

Elle est également vigneronne. Elle assistait probablement son mari à la culture de la vigne et à la fabrication du vin. 

13. Comment apparaît-elle dans les recensements ? 

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 2 MILN R214 - vue 459/557)

En 1856, elle habite avec son mari au Faubourg de Blois à Romorantin (Loir-et-Cher).

14. Quel était le parler de sa région ?

On y parlait le berrichon.

15. Combien a-t-elle eu d'enfants ?

Elle a eu 7 enfants avec son mari Jean Pierre PINON : 

  • Marie Anne dite Rosalie, née le 3 octobre 1813 à Romorantin (Loir-et-Cher) et morte à 1 an
  • Jean Pierre (mon ancêtre), vigneron et propriétaire, né le 12 octobre 1815 à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Anne, née le 17 novembre 1817 à Romorantin (Loir-et-Cher) et morte à 2 ans. 
  • Rosalie, fileuse et vigneronne, née le 15 janvier 1820 à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Modeste Florent, vigneron, né le 28 septembre 1822 à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Henri dit Henri Louis, vigneron et tisseur en draps, né le 3 janvier 1825 à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Adélaïde Gabrielle, domestique, vigneronne et journalière, née le 7 avril 1828 à Romorantin (Loir-et-Cher)

16. A-t-elle assisté au mariage de ses enfants ?

Le 15 octobre 1840 à Romorantin (Loir-et-Cher), elle assiste au mariage de son fils Jean Pierre avec Agathe VILPOU (mon ancêtre), fileuse en laine. 

Le 28 octobre 1840 à Romorantin (Loir-et-Cher), elle assiste au mariage de sa fille Rosalie avec François GUIMONET, vigneron. 

Le 10 mai 1843 à Romorantin (Loir-et-Cher), elle assiste au mariage de son fils Jean Pierre avec Adélaïde DEBOUT, journalière. 

Le 28 octobre 1846 à Lanthenay (Loir-et-Cher), elle assiste au mariage de son fils Henri dit Henri Louis avec Adélaïde DY, ouvrière en laine.

Le 21 novembre 1846 à Lanthenay (Loir-et-Cher), elle assiste au mariage de son fils Modeste Florent avec Rosalie LECOMTE, ouvrière en laine. 

Le 18 juin 1853 à Romorantin (Loir-et-Cher), elle assiste au mariage de sa fille Adélaïde Gabrielle avec Jean Joseph GUIMONET, vigneron.

17. Que signifie son nom de famille ?

D'après Filae, GAVEAU est une forme vocalisée de gavel, variation régionale de javelle, poignée de blé scié qu'on couche sur la terre pour laisser jaunir le grain.

18. Qui était son père ?

Son père était Jean GAVEAU, vigneron. 

19. Qui était sa mère ?

Sa mère était Marie dite Anne GIGOT, fileuse. 

20. Quelle était sa fratrie ?

Elle est la cadette d'une famille d'onze enfants : 

  • Jean Michel, vigneron à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Jacques Joseph, vigneron à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Marie Madeleine, journalière à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Catherine, morte à 1 an En Gallot à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Jean Jacques, vigneron au Faubourg de Blois à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Gabriel Alexandre, vigneron En Gallot à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Marie Angélique, morte à 8 mois En Gallot à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Guillaume, vigneron à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Marie Madeleine, morte à 6 mois En Gallot à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • François (également mon ancêtre), vigneron à Romorantin (Loir-et-Cher)

21. Avait-elle des relations avec les autres membres de sa famille ?

Elle semble proche de tous ses frères et soeurs. Ses frères et ses beaux-frères sont tous vignerons au même endroit et tous sont témoins des différents actes de la famille. 

22. Pouvez-vous retracer sa généalogie sur quatre générations ?

(source : Heredis 2021)

 
Tous ses ancêtres sont originaires du Loir-et-Cher et son illettrés. Ils sont travailleurs de la terre (vignerons, journalier.e.s), du tissu (fileuse) et serviteur domestique. 

23. Quelle était sa religion ?

Elle était catholique. 

24. Votre ancêtre chez le notaire.

Je ne lui connais pas d'acte notarié.

25. Y a-t-il une histoire qui se transmet sur cette ancêtre ? Est-elle vraie ?
 
(source : Heredis 2021)

 
C'est la grand-tante de Joseph Gabriel GAVEAU, l'inventeur des pianos Gaveau. 

(source : https://www.lieveverbeeck.eu/gabriel_gaveau7.htm)

26. Comment a-t-elle participé à la vie de la communauté ? 

Elle produisait du vin, élément central de l'alimentation en France. 

 

dimanche 5 février 2023

Biographie : Jean Pierre PINON

 Jean Pierre PINON

|

Jean Pierre PINON-VILPOU / PINON-DEBOUT

|

Agathe Adélaïde PERLY-PINON

|

Joseph PERLY

|

Pierre Joseph Émile Ernest PERLY

|

Ma grand-mère

1. Est-ce que j'ai toutes les informations sur sa naissance ? Son baptême ? Qui étaient ses parrain et marraine ?

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 4 E 194/51 - vue 27/42)
 

Jean Pierre PINON est né le 24 septembre 1790 à Romorantin (Loir-et-Cher). 


 

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 6 Fi 194/184)

Il est baptisé le lendemain dans l'église Notre-Dame de cette commune par Jean LEVASSORT, curé de la paroisse. Ses parrain et marraine sont : 

  • Jean Sébastien GALLIER
  • Étiennette CHACHIGNON

Son père est présent au baptême. 

2. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son mariage ? Qui était présent ? Liens de parenté ?

Il se marie le 17 juin 1811 à Romorantin (Loir-et-Cher) avec Marie Madeleine MATHIEU, domestique, fille des défunts Guillaume MATHIEU et Marie Madeleine LESAGE. Il est âgé de 20 ans et sa future épouse est âgée de 21 ans. Le mariage est célébré par Claude Philippe VALOIS, maire de la commune. 

Signatures de l'acte de mariage (source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 5MI194/R31 - vue 65/590)

 
Les témoins du mariage sont : 

  • Georges Modeste PINON, frère de l'époux
  • Sébastien PINON, frère de l'époux
  • Jean LOUCHET, ami de l'épouse
  • Charles BIGOT, ami de l'épouse

Tous sont domiciliés à Romorantin (Loir-et-Cher).

Après la mort de sa première femme, il se marie le 4 novembre 1812 à Romorantin (Loir-et-Cher) avec Anne GAVEAU, journalière, fille de Jean GAVEAU, vigneron, et de défunte Marie GIGOT. Il est âgé de 22 ans et sa future épouse est âgée de 21 ans. Le mariage est célébré par Claude Scholastique Joseph LERASLE, adjoint au maire de la commune. 

Signatures de l'acte de mariage (source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 5MI194/R31 - vue 211/590)

Les témoins du mariage sont : 

  • Sébastien PINON, frère de l'époux
  • Julien GUILBERT, ami de l'époux
  • Jacques Joseph GAVEAU, frère de l'épouse (grand-père de l'inventeur des pianos Gaveau)
  • Gabriel Alexandre GAVEAU, frère de l'épouse

Tous sont domiciliés à Romorantin (Loir-et-Cher). 

3. Comment s'est déroulé le mariage ?

Le premier mariage se déroule en présence des parents de l'époux, le second mariage en présence des parents de l'époux et du père de l'épouse. 

4. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son décès ? Qui était présent ? Où a eu lieu l'enterrement ?

 

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 1 MIEC 194 R11 - vue 81/846)
 

Il meurt le 4 février 1876 à 19h au Faubourg de Blois à Romorantin (Loir-et-Cher) âgé de 85 ans. Le décès est déclaré le lendemain à Lucien Vincent ANSALONI, conseiller municipal de la commune par : 

  • Jean Joseph GUIMONET, vigneron à Romorantin (Loir-et-Cher), gendre du défunt
  • François GUIMONET, vigneron à Lanthenay (Loir-et-Cher), gendre du défunt

Il a probablement été enterré dans cette commune. 

5. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son passé militaire ?

Les matricules de son époque ne sont pas numérisés.

6. Est-ce que je peux trouver des informations sur lui dans la presse ? 

Non.

7. Quels évènements historiques a-t-il connus ?

Il naît sous le règne de Louis XVI roi de de France et de Navarre, se marie sous le règne de Napoléon Ier, empereur des Français, et meurt sous le présidence de Patrice de MAC MAHON, président de la République. 

8. Quelle était son instruction ?

 

Signature de Jean Pierre PINON
Il savait écrire de manière très sommaire, et ne savait probablement pas ou peu lire.

 9. Dans quel environnement évoluait-il ?

(source : Wikipedia)

Il passe toute sa vie à Romorantin (Loir-et-Cher). Il y vit Rue des Limousins et Faubourg de Blois. La commune comptait environ 7000 habitants à l'époque.

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 6 Fi 194/167)

10. S'est-il beaucoup déplacé dans sa vie ?

Je ne lui connais que des déplacements à Lanthenay (Loir-et-Cher), commune limitrophe et aujourd'hui fusionnée avec Romorantin (Loir-et-Cher). 

11. Quel était son premier métier ? Comment en vivait-il ?

Il était vigneron, il cultivait du raisin et produisait du vin. 

12. Quels étaient ses autres métiers ? Comment en vivait-il ?

A la fin de sa vie, il est mentionné comme journalier, c'est-à-dire travailleur agricole rémunéré à la journée de travail. 

13. Comment apparaît-il dans les recensements ? 

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 2 MILN R214 - vue 47/557)

Dans le premier recensement que je lui connais, en 1841, il est mentionné comme vigneron. Il vit avec sa seconde épouse Anne GAVEAU et trois de leurs enfants, Modeste Florent, Henri dit Henri Louis et Adélaïde Gabrielle.

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 2 MILN R215 - vue 304/393)

A la fin de sa vie, en 1872, il vit avec son gendre Joseph GUIMONET, sa fille Adélaïde Gabrielle et ses petits-enfants au Faubourg de Blois à Romorantin (Loir-et-Cher).

14. Quel était le parler de sa région ?

On y parlait le berrichon.

15. Combien a-t-il eu d'enfants ?

Il a eu 7 enfants avec sa femme Anne GAVEAU : 

  • Marie Anne dite Rosalie, née le 3 octobre 1813 à Romorantin (Loir-et-Cher) et morte à 1 an
  • Jean Pierre (mon ancêtre), vigneron et propriétaire, né le 12 octobre 1815 à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Anne, née le 17 novembre 1817 à Romorantin (Loir-et-Cher) et morte à 2 ans. 
  • Rosalie, fileuse et vigneronne, née le 15 janvier 1820 à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Modeste Florent, vigneron, né le 28 septembre 1822 à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Henri dit Henri Louis, vigneron et tisseur en draps, né le 3 janvier 1825 à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Adélaïde Gabrielle, domestique, vigneronne et journalière, née le 7 avril 1828 à Romorantin (Loir-et-Cher)

16. A-t-il assisté au mariage de ses enfants ?

Le 15 octobre 1840 à Romorantin (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de son fils Jean Pierre avec Agathe VILPOU (mon ancêtre), fileuse en laine. 

Le 28 octobre 1840 à Romorantin (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de sa fille Rosalie avec François GUIMONET, vigneron. 

Le 10 mai 1843 à Romorantin (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de son fils Jean Pierre avec Adélaïde DEBOUT, journalière. 

Le 28 octobre 1846 à Lanthenay (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de son fils Henri dit Henri Louis avec Adélaïde DY, ouvrière en laine.

Le 21 novembre 1846 à Lanthenay (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de son fils Modeste Florent avec Rosalie LECOMTE, ouvrière en laine. 

Le 18 juin 1853 à Romorantin (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de sa fille Adélaïde Gabrielle avec Jean Joseph GUIMONET, vigneron.

17. Que signifie son nom de famille ?

Le nom PINON est un diminutif de pin, nom d'arbre, mais aussi peut-être un nom de baptême médiéval.

18. Qui était son père ?

 

Signature de Jean PINON

Son père était Jean PINON, vigneron. 

19. Qui était sa mère ?

Sa mère était Marie Jeanne MEIGNAN, journalière. 

20. Quelle était sa fratrie ?

Il est le neuvième d'une fratrie d'onze enfants :

  • Jean, vigneron à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Pierre dit Jean Pierre, mort à 6 mois Rue des Limousins à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Sébastien, vigneron Rue des Limousins à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Georges Modeste, vigneron Rue du Lys à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Jeanne Madeleine, morte à 3 ans Rue des Limousins à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Claude, mort à 2 ans Rue des Limousins à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Jeanne Madeleine, journalière Rue des Limousins à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Marie Solange, fileuse et journalière Rue des Limousins à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Étienne, vigneron Faubourg de Blois à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Michel Benjamin, mort à 3 ans à Romorantin (Loir-et-Cher)

21. Avait-il des relations avec les autres membres de sa famille ? 

Il semble proche de tous ses frères et soeurs. Ses frères et ses beaux-frères sont tous vignerons au même endroit et tous sont témoins des différents actes de la famille. 

22. Pouvez-vous retracer sa généalogie sur quatre générations ?

  

(source : Heredis)
Tous ses ancêtres, à l'exception de son père et de son grand-père paternel, sont illettrés. Ils sont originaires du Loir-et-Cher et de l'Indre. Ils sont travailleurs de la terre (vignerons, journalier.e.s) et du tissu (cardeur).

23. Quelle était sa religion ?

Il était catholique. 

24. Votre ancêtre chez le notaire.

Je ne lui connais pas d'acte notarié.

25. Y a-t-il une histoire qui se transmet sur cet ancêtre ? Est-elle vraie ?
 
Je n'ai pas d'anecdote à son sujet.

26. Comment a-t-il participé à la vie de la communauté ? 

Il produisait du vin, élément central de l'alimentation en France.

dimanche 20 novembre 2022

Biographie : Véronique TARDY

 Véronique TARDY

|

Étiennette PERLY-THEILLAY

|

Louis Benjamin PERLY-PINON

|

Joseph PERLY

|

Pierre Joseph Émile Ernest PERLY

|

Ma grand-mère

1. Est-ce que j'ai toutes les informations sur sa naissance ? Son baptême ? Qui étaient ses parrain et marraine ?

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 4 E 110/34 - vue 6/9)

Véronique TARDY est née le 12 novembre 1777 à Langon (Loir-et-Cher).

(source : photo personnelle)

Elle est baptisée le même jour dans l'église Saint-Sulpice de cette commune par Maître MARCHAIS, curé de la paroisse. Ses parrain et marraine sont : 

  • Henri HUET, corbeillonnier, arrière-grand-oncle de l'enfant
  • Madeleine AUTRIVE, fille de Michel AUTRIVE, pontonnier

Tous deux sont domiciliés à Langon (Loir-et-Cher).

2. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son mariage ? Qui était présent ? Liens de parenté ?

Elle se marie le 30 décembre 1793 à Langon (Loir-et-Cher) avec Michel Claude TAILLET, vigneron, fils de Claude QUILLÉ, vigneron, et de Marguerite ROBIN. Elle est âgée de 16 ans et son futur époux est âgé de 17 ans. Le mariage est célébré par Jean DENIZOT, procureur de la commune du conseil général de la communauté de Langon.

Signature de l'acte de mariage (source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 5MI110/R1 - vue 471/643)
  

Les témoins du mariage sont : 

  • Claude QUILLÉ, vigneron à Pied Berteau à Langon (Loir-et-Cher), père de l'époux
  • Marguerite ROBIN, demeurant à Pied Berteau à Langon (Loir-et-Cher), mère de l'époux
  • François TARDY, tisserand à Langon (Loir-et-Cher), père de l'épouse
  • Jeanne ARDOIN, demeurant à Langon (Loir-et-Cher), mère de l'épouse

3. Comment s'est déroulé le mariage ?

Le mariage se déroule sans autres témoins que les parents des époux. 

4. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son décès ? Qui était présent ? Où a eu lieu l'enterrement ?

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 5MI110/R4 - vue 33/348)

Elle meurt le 6 février 1856 à 5h à Langon (Loir-et-Cher), âgée de 78 ans. Le décès est déclaré six heures plus tard à Louis BROSSARD, maire de la commune, par :

  • Jacques Germain dit Louis DELARUE, cultivateur à Mennetou-sur-Cher (Loir-et-Cher), gendre de la défunte
  • Pierre HARRAULT, cantonnier à Langon (Loir-et-Cher), ami de la défunte

Elle a probablement été enterrée dans cette commune. 

5. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son passé militaire ?

Les femmes ne participaient pas à l'armée, mais son frère Jean était fusilier au 28e régiment de ligne et meurt de suites de fièvres à Palencia (Espagne) pendant la Guerre d'indépendance espagnole. 

(source : José Casado del ALISAL, La Reddition de Bailén, 1864)

6. Est-ce que je peux trouver des informations sur elle dans la presse ? 

Non.

7. Quels évènements historiques a-t-elle connus ?

Elle naît sous le règne de Louis XVI, roi de France et de Navarre, se marie sous la Convention et meurt sous le règne de Napoléon III, empereur des Français. 

8. Quelle était son instruction ?

Elle était illettrée. 

9. Dans quel environnement géographique évoluait-elle ?

(source : Wikipedia)
 

Elle passe toute sa vie à Langon (Loir-et-Cher), commune d'environ 600 habitants à l'époque. 

10. S'est-elle beaucoup déplacée dans sa vie ?

Elle se rend à Mennetou-sur-Cher (Loir-et-Cher), La Commanderie (Loir-et-Cher), Romorantin (Loir-et-Cher) et Villefranche-sur-Cher (Loir-et-Cher) pour les mariages de ses enfants. 

11. Quel était son premier métier ? Comment en vivait-elle ?

Au moment de son mariage, elle est domestique. 

12. Quels étaient ses autres métiers ? Comment en vivait-elle ?

Elle est ensuite qualifiée de femme de maison, ce qui signifie femme au foyer.

13. Comment apparaît-elle dans les recensements ? 

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 2 MILN R123 - vue 3/260)
 

Sur les recensements de 1841, 1846 et 1851, elle vit seule avec son mari à Langon. Il n'est jamais mentionné de profession la concernant.

14. Quel était le parler de sa région ?

On y parlait le berrichon.

15. Combien a-t-elle eu d'enfants ?

Elle a eu onze enfants avec son mari Michel Claude TAILLET : 

  • Michel "Fils", vigneron et journalier, né le 19 nivôse an IV (9 janvier 1796) à Pied Berteau à Langon (Loir-et-Cher)
  • Véronique, née le 22 brumaire an VI (12 novembre 1797) à Langon (Loir-et-Cher) et morte à 6 ans
  • Clotilde, domestique et vigneronne, née le 6 fructidor an VII (23 août 1799) à Langon (Loir-et-Cher)
  • Jean Louis, né le 23 thermidor an XI (11 août 1803) à Langon (Loir-et-Cher) et mort à 2 mois
  • Véronique, domestique et journalière née le 16 thermidor an XII (4 août 1804) à Langon (Loir-et-Cher) 
  • Anne, née le 1er janvier 1806 à Langon (Loir-et-Cher) et morte à 1 an
  • Jeanne, domestique et ménagère, née le 4 avril 1807 à Langon (Loir-et-Cher)
  • Nicolas, journalier, vigneron et cultivateur, né le 25 avril 1808 à Langon (Loir-et-Cher)
  • Côme, journalier et vigneron, né le 9 septembre 1809 à Langon (Loir-et-Cher)
  • Jacques Victor, né le 19 juillet 1812 à Langon (Loir-et-Cher) et mort à 2 mois
  • Étiennette (mon ancêtre), domestique, vigneronne et ménagère, née le 22 février 1816 à Langon (Loir-et-Cher)

16. A-t-elle assisté au mariage de ses enfants ?

Le 8 novembre 1814 à Langon (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de son fils Michel avec Marie Anne BOURJOU, domestique.

Le 24 février 1829 à Mennetou-sur-Cher (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de sa fille Véronique avec Jacques Germain dit Louis DELARUE, tisserand. 

Le 8 juin 1830 à Langon (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de son fils Côme avec Thérèse GIMONET, fileuse de chanvre.

Le 1er février 1831 à La Commanderie (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de sa fille Clotilde avec Jean LE MORT, vigneron.

Le 27 février 1832 à Langon (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de son fils Côme avec Marguerite SAUVAGER, fileuse de chanvre.

Le 29 janvier 1838 à Romorantin (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de sa fille Clotilde avec Pierre CHAUVAU, vigneron.

Le 16 août 1838 à Romorantin (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de sa fille Étiennette avec Benjamin PERLY (mon ancêtre), vigneron.

Le 22 novembre 1841 à Villefranche-sur-Cher (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de sa fille Jeanne avec Sylvain Germain PHILIPPEAUX, journalier.

17. Que signifie son nom de famille ?

D'après Geneanet, TARDY est issu du latin populaire tardivus (= lent, tardif). Il pourrait désigner un personnage lent, ou encore un enfant dont la naissance a été tardive, à moins qu'il ne s'agisse d'un prénom médiéval (attesté en Italie).

18. Qui était son père ?

Son père était François TARDY, tisserand, tixier en toile, tissier en toile, journalier et tisserand en toile.

19. Qui était sa mère ?

Sa mère était Jeanne ARDOIN, domestique.

20. Quelle était sa fratrie ?

Elle est la troisième d'une fratrie de dix enfants : 

  • Jeanne dite Marie, ménagère aux Brosses à Theillay (Loir-et-Cher)
  • Jean François, mort à 15 mois à Langon (Loir-et-Cher)
  • Marc, mort à 1 mois à Langon (Loir-et-Cher)
  • Vincent, laboureur et journalier au Village des Allemands à Mennetou-sur-Cher (Loir-et-Cher)
  • Françoise, domestique et femme de maison à La Blatière à Mennetou-sur-Cher (Loir-et-Cher)
  • Pierre, mort à 28 jours à Langon (Loir-et-Cher)
  • Anne, morte à 5 ans à Langon (Loir-et-Cher)
  • Jean, mort à 13 mois à Langon (Loir-et-Cher)
  • Jean, domestique et fusilier à la 2e compagnie du 3e bataillon du 28e régiment de ligne, mort à Palencia (Espagne)

21. Avait-elle des relations avec les autres membres de sa famille ?

Elle semble être en lien avec tous ses frères et soeurs.

22. Pouvez-vous retracer sa généalogie sur quatre générations ?

(source : Heredis 2021)

Tous ses ancêtre sont illettrés et originaires du Loir-et-Cher ou de l'Indre. Ils sont travailleurs de la terre (vignerons, journaliers), du tissu (tisserands, tixiers, tissiers), et domestiques.

23. Quelle était sa religion ?

Elle était catholique. 

24. Votre ancêtre chez le notaire.

Je ne lui connais pas d'acte notarié.

25. Y a-t-il une histoire qui se transmet sur cette ancêtre ? Est-elle vraie ?
 
Je n'ai pas d'anecdote à son sujet.

26. Comment a-t-elle participé à la vie de la communauté ? 

Je n'ai pas d'informations à ce sujet.

mercredi 16 novembre 2022

Biographie : Michel Claude TAILLET

 Michel Claude TAILLET

|

Étiennette PERLY-THEILLAY

|

Louis Benjamin PERLY-PINON

|

Joseph PERLY

|

Pierre Joseph Émile Ernest PERLY

|

Ma grand-mère

1. Est-ce que j'ai toutes les informations sur sa naissance ? Son baptême ? Qui étaient ses parrain et marraine ?

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 5MI110/R1 - vue 471/643)

D'après son acte de mariage, il serait né le 6 janvier 1776 à Saint-Loup (Loir-et-Cher), malheureusement, son acte de baptême ne semble jamais avoir été dressé.

2. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son mariage ? Qui était présent ? Liens de parenté ?

Il se marie le 30 décembre 1793 à Langon (Loir-et-Cher) avec Véronique TARDY, fille de François TARDY, tisserand, et de Jeanne ARDOIN. Il est âgé de 17 ans et sa future épouse est âgée de 16 ans. Le mariage est célébré par Jean DENIZOT, procureur de la commune du conseil général de la communauté de Langon. 

Signature de l'acte de mariage (source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 5MI110/R1 - vue 471/643)

Les témoins du mariage sont : 

  • Claude QUILLÉ, vigneron à Pied Berteau à Langon (Loir-et-Cher), père de l'époux
  • Marguerite ROBIN, demeurant à Pied Berteau à Langon (Loir-et-Cher), mère de l'époux
  • François TARDY, tisserand à Langon (Loir-et-Cher), père de l'épouse
  • Jeanne ARDOIN, demeurant à Langon (Loir-et-Cher), mère de l'épouse

3. Comment s'est déroulé le mariage ?

Le mariage se déroule sans autres témoins que les parents des époux. 

4. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son décès ? Qui était présent ? Où a eu lieu l'enterrement ?

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 5MI110/R4 - vue 8/348)

Il meurt le 24 février 1855 à 14h à Langon (Loir-et-Cher) âgé de 79 ans. Son décès est déclaré le lendemain à Louis BROSSARD, maire de la commune, par : 

  • Nicolas THEILLAY, vigneron à Villefranche-sur-Cher (Loir-et-Cher), fils du défunt
  • Sylvain FONTENEAU, journalier à Langon (Loir-et-Cher), ami du défunt

Il a probablement été enterré dans cette commune.  

5. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son passé militaire ?

Les matricules de son époque ne sont pas numérisés.

6. Est-ce que je peux trouver des informations sur lui dans la presse ? 

Non.

7. Quels évènements historiques a-t-il connus ?

Il naît sous le règne de Louis XVI, roi de France et de Navarre, se marie sous la Convention et meurt sous le règne de Napoléon III, empereur des Français. 

8. Quelle était son instruction ?

Il était illettré.

9. Dans quel environnement évoluait-il ?

(source : Wikipedia)
 

Il vit de son mariage à sa mort à Langon (Loir-et-Cher), commune qui compte à l'époque environ 600 habitants. 

10. S'est-il beaucoup déplacé dans sa vie ?

Il se rend à Mennetou-sur-Cher (Loir-et-Cher), La Commanderie (Loir-et-Cher), Romorantin (Loir-et-Cher) et Villefranche-sur-Cher (Loir-et-Cher) pour les mariages de ses enfants. 

11. Comment se déplaçait-il ?

Il se déplaçait probablement à pied ou en voiture à cheval.

12. Quel était son premier métier ? Comment en vivait-il ?

Il était vigneron, c'est-à-dire qu'il cultivait la vigne et produisait du vin.

13. Quels étaient ses autres métiers ? Comment en vivait-il ?

Il était également journalier, c'est-à-dire ouvrier agricole payé à la journée. 

14. Comment apparaît-il dans les recensements ? 

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 2 MILN R123 - vue 3/260)

 
En 1841, il apparaît sous le prénom d'Étienne dans les recensements, dans celui de 1846, sous le prénom de Michel, et en 1851 sous celui de Côme. Il vit à ces époques seul avec sa femme.

15. Quel était le parler de sa région ?

On y parlait le berrichon.

16. Combien a-t-il eu d'enfants ?

Il a eu onze enfants avec son épouse Véronique TARDY : 

  • Michel "Fils", vigneron et journalier, né le 19 nivôse an IV (9 janvier 1796) à Pied Berteau à Langon (Loir-et-Cher)
  • Véronique, née le 22 brumaire an VI (12 novembre 1797) à Langon (Loir-et-Cher) et morte à 6 ans
  • Clotilde, domestique et vigneronne, née le 6 fructidor an VII (23 août 1799) à Langon (Loir-et-Cher)
  • Jean Louis, né le 23 thermidor an XI (11 août 1803) à Langon (Loir-et-Cher) et mort à 2 mois
  • Véronique, domestique et journalière née le 16 thermidor an XII (4 août 1804) à Langon (Loir-et-Cher) 
  • Anne, née le 1er janvier 1806 à Langon (Loir-et-Cher) et morte à 1 an
  • Jeanne, domestique et ménagère, née le 4 avril 1807 à Langon (Loir-et-Cher)
  • Nicolas, journalier, vigneron et cultivateur, né le 25 avril 1808 à Langon (Loir-et-Cher)
  • Côme, journalier et vigneron, né le 9 septembre 1809 à Langon (Loir-et-Cher)
  • Jacques Victor, né le 19 juillet 1812 à Langon (Loir-et-Cher) et mort à 2 mois
  • Étiennette (mon ancêtre), domestique, vigneronne et ménagère, née le 22 février 1816 à Langon (Loir-et-Cher)

17. A-t-il assisté au mariage de ses enfants ?

Le 8 novembre 1814 à Langon (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de son fils Michel avec Marie Anne BOURJOU, domestique.

Le 24 février 1829 à Mennetou-sur-Cher (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de sa fille Véronique avec Jacques Germain dit Louis DELARUE, tisserand. 

Le 8 juin 1830 à Langon (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de son fils Côme avec Thérèse GIMONET, fileuse de chanvre.

Le 1er février 1831 à La Commanderie (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de sa fille Clotilde avec Jean LE MORT, vigneron.

Le 27 février 1832 à Langon (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de son fils Côme avec Marguerite SAUVAGER, fileuse de chanvre.

Le 29 janvier 1838 à Romorantin (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de sa fille Clotilde avec Pierre CHAUVAU, vigneron.

Le 16 août 1838 à Romorantin (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de sa fille Étiennette avec Benjamin PERLY (mon ancêtre), vigneron.

Le 22 novembre 1841 à Villefranche-sur-Cher (Loir-et-Cher), il assiste au mariage de sa fille Jeanne avec Sylvain Germain PHILIPPEAUX, journalier.

18. Que signifie son nom de famille ? 

D'après Geneanet, son nom désigne celui qui est originaire de la commune de Theillay, dans le département du Loir-et-Cher. Signification : bois de tilleuls. 

19. Qui était son père ?

Son père était Claude QUILLÉ, domestique et vigneron. 

20. Qui était sa mère ?

Sa mère était Marguerite ROBIN.

21. Quelle était sa fratrie ?

Il est le dernier d'une fratrie de huit enfants du côté de sa mère, et a une soeur illégitime du côté de son père : 

  • Marguerite LATRY, vivant à Marcilly-en-Gault (Loir-et-Cher)
  • Jeanne LATRY, dont j'ignore la destinée
  • Marguerite LATRI, dont j'ignore la destinée
  • Pierre LATRY, dont j'ignore la destinée
  • Marie LATRY, morte à 2 mois à Saint-Loup (Loir-et-Cher) et inhumée dans l'église
  • Thérèse BREUSIER, dont j'ignore la destinée
  • Madeleine BREUSIER, morte à 20 mois à Saint-Loup (Loir-et-Cher)
  • Marie TAILLET, dont j'ignore la destinée

22. Avait-il des relations avec les autres membres de sa famille ?

Il ne semble pas en lien avec ses demi-frères et demi-soeurs et je ne lui connais pas d'autre famille.

23. Pouvez-vous retracer sa généalogie sur quatre générations ? 

(source : Heredis 2021)
 

Je sais peu de choses de son ascendance, son père étant arrivé à Saint-Loup (Loir-et-Cher) à 14 ans de "parents inconnus" et de "pays inconnu", sa famille maternelle est originaire de l'Indre. Ils sont travailleurs de la terre (vigneron, journalier) et domestiques. 

24. Quelle était sa religion ?

Il était catholique. 

25. Votre ancêtre chez le notaire.

Je ne lui connais pas d'acte notarié.

26. Y a-t-il une histoire qui se transmet sur cet ancêtre ? Est-elle vraie ?
 
Je n'ai pas d'anecdote à son sujet.

27. Comment a-t-il participé à la vie de la communauté ?

Il produisait du vin qui était un élément central de l'alimentation en France.



 



 

mardi 15 novembre 2022

Biographie : Anne Louise BOURDERIOUX

 Anne Louise BOURDERIOUX

|

Benjamin PERLY-THEILLAY

|

Louis Benjamin PERLY-PINON

|

Joseph PERLY

|

Pierre Joseph Émile Ernest PERLY

|

Ma grand-mère

1. Est-ce que j'ai toutes les informations sur sa naissance ? Son baptême ? Qui étaient ses parrain et marraine ?

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 4 E 194/41 - vue 48/51)

 
Anne Louise BOURDERIOUX est née le 26 décembre 1780 à Romorantin (Loir-et-Cher).

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 6 Fi 194/184)

Elle est baptisée le lendemain dans l'église Notre-Dame de cette commune par Maître HATTON, vicaire de la paroisse. Ses parrain et marraine sont : 

  • François COTTEREAU
  • Anne Louise LAUVERGEAT

Son père est également présent à son baptême. 

2. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son mariage ? Qui était présent ? Liens de parenté ?

Elle se marie le 30 prairial an XIII (19 juin 1805) à Romorantin (Loir-et-Cher) avec Joseph PERLY, vigneron, fils de Joseph PERLY, vigneron et de Marie Madeleine LANCHET. Elle est âgée de 24 ans et son futur époux est âgé de 21 ans. Le mariage est célébré par Louis Joseph POISSON, maire de la commune. 

Signatures de l'acte de mariage (source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 5MI194/R29 - vue 280/597)

 Les témoins du mariage sont : 

  • Nicolas Guillaume PERLY, vigneron à Romorantin (Loir-et-Cher), frère de l'époux
  • Julien GUILBERT, propriétaire à Romorantin (Loir-et-Cher), ami de l'époux
  • Jean François MORISOT, journalier à Romorantin (Loir-et-Cher), ami de l'épouse
  • Joseph MORISOT, journalier à Romorantin (Loir-et-Cher), ami de l'épouse

3. Comment s'est déroulé le mariage ?

Le mariage se déroule en présence des pères des époux.

4. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son décès ? Qui était présent ? Où a eu lieu l'enterrement ?

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 5MI194/R34 - vue 539/563)

Elle meurt le 4 avril 1825 à 7h à Romorantin (Loir-et-Cher) âgée de 44 ans. Le décès est déclaré deux heures plus tard à Achille Michel MARTIN, adjoint au maire de la commune, par : 

  • Étienne PINON, vigneron à Romorantin (Loir-et-Cher), beau-frère de la défunte
  • Jean Étienne PERLY, vigneron à Romorantin (Loir-et-Cher), beau-frère de la défunte

Elle a probablement été enterrée dans cette commune. 

5. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son passé militaire ?

Les femmes ne participaient pas à l'armée.

6. Est-ce que je peux trouver des informations sur elle dans la presse ? 

Non.

7. Quels évènements historiques a-t-elle connus ?

Elle naît sous le règne de Louis XVI, roi de France et de Navarre, se marie sous le règne de Napoléon Ier, empereur des Français et meurt sous le règne de Charles X, roi de France et de Navarre. 

8. Quelle était son instruction ?

Elle était illettrée. 

9. Dans quel environnement géographique évoluait-elle ?

(source : Wikipedia)
Elle vit à Romorantin (Loir-et-Cher) puis aux Arches à Lanthenay (Loir-et-Cher). La commune compte à l'époque plus de 7000 habitants. 

10. S'est-elle beaucoup déplacé dans sa vie ?

Je ne lui connais aucun déplacement hors de cette commune. 

11. Comment se déplaçait-elle ?

Il se déplaçait probablement à pied. 

12. Quel était son premier métier ? Comment en vivait-elle ?

Sur son acte de décès, il est mentionné qu'elle était journalière, ce qui signifie qu'elle effectuait des travaux agricoles payés à la journée. 

13. Quels étaient ses autres métiers ? Comment en vivait-elle ?

Je ne lui connais pas d'autres métiers. 

14. Comment apparaît-elle dans les recensements ?

Les recensements n'existaient pas à son époque. 

15. Quel était le parler de sa région ?

On y parlait le berrichon.

16. Combien a-t-elle eu d'enfants ?

Elle a eu six enfants avec son mari Joseph PERLY : 

  • Joseph, vigneron et maçon, né le 29 juillet 1806 à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Anne Adélaïde, née le 12 juillet 1808 à Romorantin (Loir-et-Cher) et morte à 11 ans
  • Madeleine Rosalie, vigneronne et propriétaire, née le 22 juin 1810 à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Joséphine, vigneronne, née le 14 août 1812 à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Benjamin (mon ancêtre), vigneron, journalier, propriétaire et cultivateur, né le 15 janvier 1815 à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Adélaïde Clémence, née le 19 juin 1818 à Romorantin (Loir-et-Cher) et morte à 5 ans

17. A-t-elle assisté au mariage de ses enfants ? 

Elle est morte avant que ses enfants en se marient. 

18. Que signifie son nom de famille ? 

Selon Geneanet, ce nom est sans doute formé sur Bourderie, lui-même dérivé de bourdier (= fermier). 

19. Qui était son père ? 

Son père était Claude BOURDERIOUX, vigneron et journalier.

20. Qui était sa mère ?

Sa mère était Anne Marguerite DORÉ, vigneronne. 

21. Quelle était sa fratrie ?

Elle est l'aînée d'une fratrie de dix enfants : 

  • Marie Madeleine, vigneronne à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Marie Anastasie, fileuse à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Claude Denis, mort à 6 ans Rue Saint-Fiacre à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Anne Adélaïde Marie, dont j'ignore la destinée
  • Sylvine Élisabeth, journalière et vigneronne à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Alexis, vigneron à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Christophe, journalier et vigneron à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Claude, vigneron à Romorantin (Loir-et-Cher)
  • Henri dit Jean, vigneron à Romorantin (Loir-et-Cher) 

22. Avait-elle des relations avec les autres membres de sa famille ? 

Elle semble en lien avec son beau-frère Étienne PINON, époux de sa soeur Sylvine Élisabeth.

23. Pouvez-vous retracer sa généalogie sur quatre générations ? 

(source : Heredis 2021)

Ses ancêtres sont tous illettrés et originaires du Loir-et-Cher. Ils sont travailleurs de la terre (vigneron.ne.s, journaliers) et domestiques (domestiques, serviteur, servante).

24. Quelle était sa religion ?

Elle était catholique. 

25. Votre ancêtre chez le notaire.

Je ne lui connais pas d'acte notarié.

26. Y a-t-il une histoire qui se transmet sur cette ancêtre ? Est-elle vraie ?
 
Je n'ai pas d'anecdote à son sujet.

27. Comment a-t-elle participé à la vie de la communauté ? 

Je n'ai pas d'informations à ce sujet.