dimanche 16 août 2020

Biographie : Henriette Victoire Pauline VALDENAIRE

 Henriette Victoire Pauline VALDENAIRE

|

Robert Eugène Henri MESLAY

|

Ma grand-mère


1. Est-ce que j'ai toutes les informations sur sa naissance ? Son baptême ? Qui étaient ses parrain et marraine ? 

(source : Archives départementales d'Indre-et-Loire - 6NUM8/09/004 - vue 204/268)

Henriette Victoire Pauline VALDENAIRE est née le 30 août 1862 à 17h à La Croix-en-Touraine (Indre-et-Loire). La naissance est déclarée par son père Pierre Eugène VALDENAIRE, propriétaire. Je ne sais pas qui sont ses parrain et marraine, mais les deux témoins de sa naissance sont : 

  • Pierre VALDENAIRE, propriétaire à Paris, son grand-père
  • Étienne Émile PASQUIER-BULLOT, propriétaire à Bléré (Indre-et-Loire), son oncle
2. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son mariage ? Qui était présent ? Liens de parenté ?

Elle se marie le 7 juillet 1886 à La Croix-en-Touraine (Indre-et-Loire) avec Henri Charles Joseph MESLAY, lieutenant, fils d'Henri MESLAY, propriétaire, et de défunte Delphine Hortense Caroline MARÇAIS.

Signatures de l'acte de mariage
(source : Archives départementales d'Indre-et-Loire - 6NUM8/091/010 - vue 141/269)

Les témoins du mariage sont : 
  • Émile QUERUAU-LAMERIE, propriétaire à Angers (Maine-et-Loire), cousin de l'époux
  • Maurice Auguste Ernest BAZIN, propriétaire à Villedieu (Loir-et-Cher), beau-frère de l'époux
  • Jules BULLOT, propriétaire à Bléré (Indre-et-Loire), oncle de l'épouse
  • Achille BULLOT, propriétaire à Bléré (Indre-et-Loire), oncle de l'épouse
3. Comment s'est déroulé le mariage ?

Le mariage s'est déroulé en présence du père de l'époux et de la mère de l'épouse, les autres parents étant décédés. 

4. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son décès ? Qui était présent ? Où a eu lieu l'enterrement / l'inhumation ?

(source : Archives départementales d'Indre-et-Loire - 6NUM8/091/026 - vue 67/71)

Elle meurt le 15 juillet 1941 à 21h30 au Château de Finispont à La Croix-en-Touraine (Indre-et-Loire) âgée de 78 ans. Le décès est déclaré par Robert MESLAY, agriculteur au Château de Finispont, son fils. 

5. Est-ce que j'ai toutes les informations sur son passé militaire ? Fiche matricule ? Invalide ? Légion d'honneur ?

Les femmes ne participaient pas à l'armée. 

6. Est-ce que je peux trouver des informations sur elle dans la presse ? 

(source : L'Avenir de la Mayenne, 23 juin 1886, n°144, p. 2)

Je trouve la publication de ses bans de mariage dans L'Avenir de la Mayenne en 1886. 

Armand LA FARE, Annuaire des Châteaux et des Villégiatures, Paris, Publications La Fare, 1935, p. 578
(source : Gallica/BnF)

Elle apparaît seule dans l'Annuaire des Châteaux de 1935 ce qui laisse penser qu'elle est déjà veuve. Elle possédait alors le téléphone. 

7. Quels événements historique a-t-elle connus ? 

Elle naît sous le Second Empire de Napoléon III, se marie sous la présidence de Jules GRÉVY et meurt pendant l'occupation nazie de la Seconde Guerre mondiale. Elle est vivante durant la Guerre de 1870 et les deux guerres mondiales. 

8. Quelle était son instruction ? 

Signature d'Henriette Victoire Pauline VALDENAIRE

Elle savait signer et la qualité de l'écriture laisse penser qu'elle savait aisément lire et écrire. 

9. Dans quel environnement évoluait-elle ? 

Château de Finispont
(source : Google Maps)

Elle a majoritairement vécu au château de Finispont à La Croix-en-Touraine (Indre-et-Loire). 

10. S'est-elle beaucoup déplacée dans sa vie ? 

À travers les actes, je ne trouve pas mention d'elle ailleurs qu'à La Croix-en-Touraine, mais elle a dû accompagner son mari, militaire de carrière, qui était caserné à divers endroits en France. 

11. Comment se déplaçait-elle ? 

Probablement en voiture à cheval. 

12. Quel était son premier métier ? Comment en vivait-elle ? 

Elle n'a jamais exercé de profession. On dirait aujourd'hui qu'elle était une châtelaine. 

13. Quels étaient ses autres métiers ? Comment en vivait-elle ? 

Voir question précédente. 

14. Comment apparaît-elle dans les recensements ? 

(source : Archives départementales d'Indre-et-Loire - 6NUM5/091/008 - vue 23/47)

Elle vit avec ses parents et un certain nombre de domestiques, comme ici dans le recensement de 1872 à La Croix-en-Touraine. 

(source : Archives départementales d'Indre-et-Loire - 6NUM5/091/013 - vue 16/41)

Après son mariage, elle vit au Château de Finispont (qui provient probablement de sa famille) avec son mari, son fils, sa mère, et des domestique. Il y a toujours une femme de chambre allemande dans le foyer. 

15. Quel était le parler de sa région ? 

On y parlait le tourangeau, qui est la façon la plus traditionnelle de parler le Français. 

16. Comment s'habillait-elle ? 

Henri GERVEX, Portrait de Mlle Valtesse de la Bigne, 1889
(source : domaine public via Wikimedia Commons)

Elle portait probablement des robes comportant des rubans et dentelles, un chapeau et une ombrelle, comme nombre de femmes de la haute société de son époque. 

17. Combien a-t-elle eu d'enfants ? 

Elle a eu un seul enfant, Robert Henri Eugène MESLAY, propriétaire agriculteur, Croix de guerre 1914-1918, né le 18 juin 1887 à La Croix-en-Touraine (Indre-et-Loire). 

Robert Henri Eugène MESLAY
(source : photo personnelle)

18. A-t-elle assisté au mariage de ses enfants ?

D'après l'acte de mariage de son fils, sa présence n'est pas attestée lors de son mariage civil en 1922 avec Hélène Zoé Marcelle AYNARD. Il est en revanche possible qu'elle ait assisté au mariage religieux car elle est mentionnée sur le faire-part. 

(source : Geneanet)

19. Que signifie son nom de famille ? 

D'après Geneanet, présent dans les Vosges et le Haut-Rhin depuis le XVe siècle, le nom est une francisation de l'allemand Waldener, Waldner, et désigne un exploitant ou un garde forestier (allemand Wald = forêt).

20. Qui était son père ?

Son père était Pierre Eugène VALDENAIRE, propriétaire. 

21. Qui était sa mère ? 

Sa mère était Aglaé BULLOT, rentière. 

22. Quelle était sa fratrie ? 

Elle est fille unique. 

23. Avait-elle des relations avec les autres membres de sa famille ?

Elle a des relations avec sa famille maternelle qui est dans l'Indre-et-Loire (sa famille paternelle habite à Paris). Ses oncles Jules et Achille BULLOT sont témoins de son mariage. 

24. Pouvez-vous retracer sa généalogie sur quatre générations ? 

(source : Heredis 2018)

Tous ses ancêtres hommes sont marchands de vins, à l'exception de son arrière-grand-père Louis Fidèle SUZOR-CHESNON qui est marchand de bois. Son arrière-grand-père Louis Nicolas JOURDAIN est un visage bien connu car j'ai toujours vu son portrait dans le salon de mes grands-parents. La majorité est originaire d'Indre-et-Loire, mais il y a un peu plus de variété dans sa branche paternelle parisienne dont les ancêtres proviennent des Vosges, de l'Eure, de la Somme et de Paris. 

25. Quelle était sa religion ? 

Elle était catholique. 

26. Votre ancêtre chez le notaire.

Elle passe un contrat de mariage le 6 juillet 1886 à Bléré (Indre-et-Loire) devant Maître BALUREAU, mais je ne possède pas ce document. 

27. Avez-vous des photos des votre ancêtre ? Pouvez-vous faire un trombinoscope ? 

Je ne possède pas sa photographie.

28. Quels étaient ses repas ? 

Probablement du gibier car son mari et son fils étaient chasseurs. 

29. Y a-t-il une histoire qui se transmet sur cet ancêtre ? Est-elle vraie ? 

Je n'ai pas d'histoire la concernant. 

30. Comment a-t-il participé à la vie de la communauté (membre du conseil municipal, cahier de doléances, sage-femme ...) ? 

Elle était une châtelaine de La Croix-en-Touraine et a probablement participé aux bonnes oeuvres de la commune comme les femmes de son milieu faisaient à cette époque. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire