samedi 14 avril 2018

Un DURSUS épouse une DARU

Je m'amuse, depuis deux jours, à rechercher la descendance de la famille GAULTIER devenue de BEAUREPAIRE dont je parlais dans mon article précédent. Beaucoup sont restés dans la Manche, notamment la famille de PIERREPONT, qui s'est éteinte autour de la Révolution. Nous descendons du mariage de Jean GAULTIER et de Jacqueline de BEAUREPAIRE (dont le fils aîné aura repris le nom et les armes) et la branche de cousins que je cherchais est celle du premier mariage de Jean GAULTIER avec une demoiselle de LAUNAY

N. de LAUNAY + Jean GAULTIER + Jacqueline de BEAUREPAIRE
|                                                                          |
Guillaume GAULTIER                 Gratien GAULTIER de BEAUREPAIRE
|                                                                          |
Jean GAULTIER                                      Robert de BEAUREPAIRE
|                                                                          |
Pierre GAULTIER                                 Louis de BEAUREPAIRE
|                                                                          |
Louise GAULTIER de BEAUREPAIRE            François de BEAUREPAIRE
|                                                                          |
Marguerite de WARIGNIES                             Henri de BEAUREPAIRE
|                                                                          |
Jean Louis de PIERREPONT des BIARDS               Marianne de BEAUREPAIRE de LOUVAGNY
|                                                                          |
Philippe Suzanne Eulalie de PIERREPONT de LIGNIERES        Perrine DELBROUCK
|                                                                          |
Louise Françoise VIEL de LIGNIERES                     Louis François GASNIER
|                                                                          |
Louis Charles Félix DURSUS de COURCY                    Marie GAGNIER
|                                                                          |
Henri Charles Félix DURSUS                      Marie Madeleine BOURCIER
(+ Alexandrine Amélie DARU)                                    |        
                                                                           |
                                                                                   Modeste Anne Madeleine BOURCIER   
                                                                           |
                                                                     Victorine Ernestine BOURSIER
                                                                           |
                                                                      Berthe Louise Stéphanie GRELOT
                                                                           |
                                                                     Mon grand-père

Il s'agit donc d'Henri Charles Félix DURSUS, lieutenant de hussards, chevalier de la Légion d'honneur, qui va épouser Alexandrine Amélie DARU. Voici à quoi pouvait ressembler un lieutenant de hussards au moment où il s'est marié. 

(source : Wikimedia commons)
Voici un aperçu de son arbre généalogique proche (dans l'état actuel de mes recherches). Les DURSUS portent : "d'or, à trois pies au naturel". 

(source : Heredis 2018)
Le fichier de mariages parisiens (car évidemment ils ont eu la bonne idée de se marier à Paris avant que l'état-civil ne flambe) ne m'apportait pas beaucoup d'informations. 

Fichier des mariages parisiens (collection Mayet)
(source : Geneanet)
Heureusement, grâce à Filae, j'ai pu retrouver la publication de bans qui m'apprend beaucoup de choses sur les époux, car Henri Charles Félix DURSUS était stationné dans le Haut-Rhin et des bans ont été publiés à Neuf-Brisach. 

(source : Archives départementales du Haut-Rhin - Publication de mariages 1816-1840 vue 150/282) 
L’an mil huit cent vingt-neuf, le troisième Dimanche du moisde Juillet, nous Sébastien Méglin, adjoint au maire de la Ville de Neuf-Brisach, chef-lieu de canton, arrondissement de Colmar, département du haut-rhin, délégué par le Maire, susdit pour remplir les fonctionsd’officier de l’Etat civil de la dite ville de Neuf-Brisach, après nous êtretransporté devant la principale porte de la maison commune de cette ville, à l’heure de midi, avons annoncé pour la première fois qu’il y a promessede mariage entre Monsieur Charles-Félix Dursus, Lieutenantaux hussards de Chartres (premier Régiment), en garnison à Neufbrisachet en congé à Paris depuis huit mois, y demeurant, chez ses père et mèrerue neuve Luxembourg numéro sept, premier arrondissement, fils mineur, quant au mariage, de Monsieur Louis-Charles Dursus, Ecuyer, chevalier de saint-Louis, propriétaire, et de Dame Jeanne-Louise Lebrunson épouse ; et Mademoiselle Alexandrine-Amélie Daru, née à Paris, y demeurant, chez son père, rue de grenelle Saint-Germain, numéro quatre-vingt-un, fille mineure de sa seigneuire Pierre-AntoineNoël-Bruno comte Daru, Pair de France, et de Dame AlexandrineThérèse Nardot, son épouse décédée, d’autre part. Laquelle publication lue et interprétée à haute et intelligible voix, a été de suite affichée à la princi-pale porte de la maison commune. De quoi, nous avons dressé le présent acte a Neuf-Brisach, le dix-neuf Juillet mil huit cent vingt-neuf./.
(source : Heredis 2018)

Ce qui est cocasse, c'est que le comte et la comtesse DARU sont les ancêtres d'une amie très proche et de mon filleul ! Je découvre aujourd'hui qu'il y a près de deux siècles, un de nos cousins a épousé une "tante" éloignée de mon filleul. Comme le monde est petit ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire