mardi 10 mai 2016

Thérèse Gabrielle POILLEPRÉ dans la prison des révolutionnaires

Thérèse Gabrielle POILLEPRÉ
|
Claude Mathurin Jérôme FAULTRIER
|
Amédée FAULTRIER
|
Henry MESLAY
|
Henry Charles Joseph MESLAY
|
Robert Eugène Henri MESLAY
|
Ma grand-mère

En cherchant quelques noms dans Gallica, je suis tombé sur un merveilleux petit livre écrit par un cousin de ma grand-mère : Livret de famille et causeries par un grand-père de Victor GODARD-FAULTRIER. L'introduction résume parfaitement ma vision de la généalogie. 

Victor GODARD-FAULTRIER, Livret de famille et causeries par un grand-père, Angers, Imprimerie Lachèse et Dolbeau, 1884, pp. 3-5
(source : Gallica/BnF)

Thérèse Gabrielle POILLEPRÉ est née le 9 février 1723 à Segré, et comme beaucoup d'aristocrates de son époque, a eu l'autorisation de l'évêque d'Angers d'être baptisée bien après sa naissance, le 1er juin 1723 à La Chapelle-sur-Oudon par son oncle Jean Baptiste Mathurin POILLEPRÉ de la MARSEILLERE

(source : Archives départementales du Maine-et-Loire - 1720-1739 (29 décembre) Communale - p. 21)
Le premier juin mil sept cent vingt trois ont esté
par moy curé sousigné supplees les ceremonies du st
baptesme a Thereze Gabrielle née le neuf fevrier dernier
et ondoyée en leglise de St Sauveur par mr le curé du dit lieu
le dix de fevrier dernier en vertu de la permission de Monsieur
Belot grand vicaire de Monseigneur levesque d’angers du vingt
et deux janvier 1723 fille de noble homme henry
poillepré present et de damoiselle Therese guyon son 
epouse ont esté parain n. h. Gabriel poillepré sieur de 
paleay de la paroisse de st pierre de Baugé et delle
renée Guyon epouze de sr. le droit du mesnil
du petit st. jean de chataugontier soussignés avec
plusieurs autres un mot rayé nul

La pauvre femme a été emprisonnée dans un couvent de carmélites à Angers en 1794 alors âgée de 70 ans ! Voici ce que nous apprends le petit ouvrage qui cite sa correspondance depuis sa prison. 




Victor GODARD-FAULTRIER, Livret de famille et causeries par un grand-père, Angers, Imprimerie Lachèse et Dolbeau, 1884, pp. 3-5
(source : Gallica/BnF)

Voici en tout cas encore un texte à exploiter qui parle de nombreuses familles de ma généalogie. Merci Gallica ! En bonus, le blason de la famille POILPRÉ peint par d'Hozier.

Charles d'HOZIER, Armorial général de France, t. XXXIII, Tours, 1696, p. 392
(source : Gallica/BnF)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire